Les achats et réservations ne sont plus possibles pour cette séance, car elle est complète.

Positive Life Festival / Séance d'ouverture

Date : 01.12.2023

Début : 17:30 (durée : ~2 heures)

Lieu : CityClub

Retour au programme
Année :
2023
Pays :
CH, FR
Langue originale :

En 2023, le Positive Life Festival a lancé un appel à la réalisation de courts-métrages pour créer de nouvelles images de la vie avec le VIH. Le festival ouvre sa série d'événements au CityClub avec la projection des courts-métrages lauréats de leur concours: des films intimes et politiques, expérimentaux et engagés, qui montrent la diversité des parcours de vie. Séance en présence des équipes du film et suivie d’un apéritif dînatoire.


De 17h30 à 19h30 / Ouverture des portes à 17h


Les films projetés


De vous à moi de Raphaël Depallens (Doc., Suisse, 2023, 12', en français avec s-t anglais) – Témoignages croisés de l’entourage d’une personne vivant avec le VIH: dans un contexte de nature au coeur du Lavaux, les protagonistes se livrent lors d’une fête avec des récits délicats, pleins d’amour et d’une grande justesse autour des questions centrales de la vie avec le VIH.


///


J’irai danser quand même de Stéphane Gérard (Doc, France, 2023, 13', , en français avec s-t anglais) – L'épidémie n'est pas terminée, et les nouvelles transmissions concernent fortement les personnes trans, gay ou afrodescendantes. Comment la Ballroom scene parisienne, dont les membres sont à l'intersection de ces catégories, s'empare-t-elle de cette réalité? Quels savoirs peuvent se transmettre à travers les océans et les décennies?


///


The Guest de Janos Tedeschi (Fiction, Suisse, 2023, 15', v.o. s-t fr.) – Un cinéaste se bat contre le syndrome de la page blanche alors qu'il écrit sur sa lutte contre le VIH. Pour y remédier, il lance une expérience audacieuse. Dans un théâtre abandonné, des acteurs représentent différentes parties de sa psyché: autostigmatisation, honte et désir ardent d'amour de soi: les images les plus difficiles à déconstruire sont-elles celles qui se trouvent dans notre propre esprit?


///


Salvo de Julio Lisboa et Séverine Roinssard Lisboa (Doc., France, 2023, 15', en français avec s-t anglais) – Un couple sérodifférent, une famille. Un documentaire réalisé avec la force de l’amour pour déconstruire les préjugés. Qu’est-ce que signifie aujourd’hui vivre avec le VIH depuis plus de trente-cinq ans?


///


Le Sang des autres de Noa Roquet (Fiction, Suisse, 2023, 13', en français avec s-t anglais) – Une nuit pluvieuse d’été, Elisabeth retrouve Rose, son amour de jeunesse, 40 ans après leur séparation. Les années sida sont passées par là, emportant à la fois leurs amis décédés et leurs espoirs d’une société plus inclusive.


///


Faire des vagues de Hannah Klaas (Doc., Suisse, 2023, 16', en français avec s-t anglais) – Faire ses propres vagues, ou subir celles du virus? Ce film, une réponse à l'invisibilité des femmes vivant avec le VIH, nous emmène dans l'univers aquatique de Corinne. En nageant, en dessinant, en filmant, en assistant à des acrobaties de sa fille, nous traversons avec elle la surface et la profondeur du lac Léman.